Documentation

– Volume de la télévision qui est plus fort


– Fait répéter souvent


– Paraît distrait lors de discussions, principalement en groupe


– Éprouve plus de difficultés à suivre une conversation lorsque ne voit pas le visage de son interlocuteur


– Manque souvent la sonnerie du téléphone ou de la porte d’entrée


– N’entend pas les clignotants de la voiture


– Confond régulièrement certains mots semblables


– Isolement social


– Répond de façon erronée aux questions posées


– Parle plus fort

 

Traumatisme acoustique : Une exposition à un environnement sonore d’une intensité trop élevée peut causer des dommages à l’audition. Ces dommages peuvent être temporaires ou permanents. La durée permise selon la loi varie en fonction du niveau d’intensité.

85 dB 8h d’exposition maximum
90 dB 4h d’exposition maximum
95 dB 2h d’exposition maximum
100 dB 1h d’exposition maximum
105 dB 30 min. d’exposition maximum
110 dB 15 min. d’exposition maximum
115 dB et + Aucune exposition

Certaines études démontrent cependant que des dommages peuvent apparaitre dès une exposition de 70 dB.

Bouchon : Une accumulation importante de cérumen dans le conduit auditif peut l’obstruer complètement et ainsi causer une perte auditive.

Barotraumatisme : Dommage à une partie de l’oreille par une variation de pression trop importante. C’est un danger qui guette, entre autre, les adeptes de plongée sous-marine.

Otite moyenne : Infection de l’oreille moyenne qui peut présenter une accumulation de liquide derrière le tympan et qui l’empêche de vibrer correctement.

Acouphènes : Son perçu par un individu mais qui n’existe pas dans son environnement. Il peut prendre différentes formes : sifflement, cloche, grondement, pulsation…

Presbyacousie : Surdité reliée à l’âge. Les années se ressentent sur le corps humain en général et l’audition n’y fait pas exception au même titre que la vue (presbytie).

Le son

Le son est le résultat d’une vibration qui se propage sous forme d’ondes à travers différents milieux.
Il se mesure selon 2 variables : Son intensité et sa fréquence.


Intensité : C’est ce qu’on pourrait communément appeler « le volume ». Ce qui nous donnera l’impression que le son est fort ou faible. L’intensité se mesure le plus souvent en décibels (dB).
Poster échelle sonore


Fréquence : La fréquence fera percevoir les sons plus graves ou plus aigus. Elle se mesure en Hertz (Hz). Les fréquences pourraient être comparées aux touches d’un clavier de piano. L’oreille humaine perçoit généralement les fréquences de 16Hz à 16 000Hz.

On appelle infrasons les sons situés sous les 16Hz qui sont entre autres captés par les éléphants, et ultrasons, les sons situés au-dessus de 20 000Hz qui sont eux captés par des chiens.

L'oreille humaine

Les signes de perte auditive

Conséquences de la perte auditive

Chez l’enfant : Peut avoir de graves répercussions sur l’apprentissage du langage. En effet, comme le langage est appris par imitation, une perte auditive, même légère, ne permettra pas de distinguer toutes les nuances des messages reçus et seront reproduits tels que l’enfant les aura perçu.

Chez les étudiants et jeunes adultes : Cause des problèmes de scolarisation et a un impact sur le développement intellectuel et socio-affectif. La perte auditive rendra également plus difficile l’accès au travail.

Chez l’adulte : Peu à peu, la perte auditive conduit à l’isolement social. Les difficultés à communiquer en groupe l’emportent sur l’intérêt qu’on porte à faire ces activités. Un tel isolement peut entrainer son lot de conséquences psychologiques telles que : frustration, stress, perte de confiance en soi, dépression. De plus, certaines études font maintenant un lien entre la perte auditive et les risques de développer une forme de démence comme la maladie d’Alzheimer. En effet, le manque de stimulations entrainerait un déclin cognitif plus rapide.

Types de problèmes auditifs

Solutions à la perte auditive

Les professionnels de l’audition

L'évaluation de son audition

Traumatisme acoustique : Une exposition à un environnement sonore d’une intensité trop élevée peut causer des dommages à l’audition. Ces dommages peuvent être temporaires ou permanents. La durée permise selon la loi varie en fonction du niveau d’intensité.

85 dB 8h d’exposition maximum
90 dB 4h d’exposition maximum
95 dB 2h d’exposition maximum
100 dB 1h d’exposition maximum
105 dB 30 min. d’exposition maximum
110 dB 15 min. d’exposition maximum
115 dB et + Aucune exposition

Certaines études démontrent cependant que des dommages peuvent apparaitre dès une exposition de 70 dB.

Bouchon : Une accumulation importante de cérumen dans le conduit auditif peut l’obstruer complètement et ainsi causer une perte auditive.

Barotraumatisme : Dommage à une partie de l’oreille par une variation de pression trop importante. C’est un danger qui guette, entre autre, les adeptes de plongée sous-marine.

Otite moyenne : Infection de l’oreille moyenne qui peut présenter une accumulation de liquide derrière le tympan et qui l’empêche de vibrer correctement.

Acouphènes : Son perçu par un individu mais qui n’existe pas dans son environnement. Il peut prendre différentes formes : sifflement, cloche, grondement, pulsation…

Presbyacousie : Surdité reliée à l’âge. Les années se ressentent sur le corps humain en général et l’audition n’y fait pas exception au même titre que la vue (presbytie).

– Volume de la télévision qui est plus fort


– Fait répéter souvent


– Paraît distrait lors de discussions, principalement en groupe


– Éprouve plus de difficultés à suivre une conversation lorsque ne voit pas le visage de son interlocuteur


– Manque souvent la sonnerie du téléphone ou de la porte d’entrée


– N’entend pas les clignotants de la voiture


– Confond régulièrement certains mots semblables


– Isolement social


– Répond de façon erronée aux questions posées


– Parle plus fort


La prothèse auditive : Il en existe de différents formats et de différentes technologies pour couvrir différents type de pertes d’audition et de styles de vie. Il est donc important de prendre le temps de bien cibler les besoins du malentendant avant faire le choix d’une aide auditive. Certains organismes publics peuvent défrayer le coût de ces aides.


L’implant cochléaire : Il est en fait une prothèse auditive qui est implantée pour aller stimuler directement le nerf auditif. Il nécessite donc une chirurgie pour la mise en place ainsi qu’une période de réadaptation. Il est généralement recommandé aux personnes ayant une surdité très importante.

Chirurgie : Certaines pertes auditives, généralement situées dans l’oreille externe ou moyenne, peuvent être réglées au moyen de chirurgies. Certaines chirurgies sont mineures et peuvent s’effectuer en quelques minutes sans hospitalisation alors que d’autres sont plus lourdes et requièrent une certaine période de convalescence.

Il existe différentes possibilités pour combler des pertes auditives en fonction de leurs causes. Alors qu’une perte causée par une accumulation de cérumen se règlera simplement après l’extraction de celui-ci, certaines pertes demandent des solutions plus complexes.

Aides de suppléance : Les aides de suppléance à l’audition (ASA) sont des dispositifs servant à améliorer la communication dans des situations données. Il peut s’agir de systèmes pour aider l’écoute de la télévision ou du téléphone, de systèmes de communication MF ou même de systèmes pour avoir une meilleure conscience de son environnement. Encore une fois, certains organismes publics peuvent défrayer les coûts liés à ces appareils.

ORL : Un oto-rhino-laryngologiste – chirurgien cervico-facial est un spécialiste traitant les maladies de la tête et du cou et spécialement celles de l’oreille, du nez et de la gorge.
Il pratique généralement en centre hospitalier pour les chirurgies et les cliniques externes et fait de la consultation en clinique privée.

L'audiologiste : Évalue les fonctions de l’audition, déterminer un plan de traitement et d’intervention et en assurer la mise en œuvre dans le but d’améliorer ou de rétablir la communication de l’être humain dans son environnement.
L’audiologiste pratique en centre hospitalier, en centre de réadaptation ou en clinique privée.

L'audioprothésiste : S’occupe de la vente, de la pose, de l’ajustement, du remplacement des aides auditives et en assure le suivi.
Il pratique en clinique privée et peut être consulté directement, sans devoir consulter son médecin au préalable.

L’évaluation de l’audition, qui est non-invasive et sans douleur, peut prendre différentes formes et se faire dans différentes circonstances. En voici quelques exemples :

Le dépistage : Il peut se faire de différentes façons et a pour but de donner une information sommaire de façon rapide. Certains questionnaires sont disponibles afin d’évaluer subjectivement nos difficultés dans certaines situations de la vie courante. Il existe également plusieurs applications pour appareils mobiles qui peuvent donner de bons indices d’une perte auditive.

L’évaluation complète : Cette technique demande des équipements plus importants tels que cabine insonorisée, audiomètre, impédancemètre et même d’autres appareils. Plusieurs de ces appareils nécessitent une calibration régulière pour être en mesure de donner une information complète et exacte sur l’état global de l’audition.

L’Organe qui nous sert à capter les sons environnants est composé de trois parties :


– L’oreille externe
– L’oreille moyenne
– L’oreille externe

Oreille externe : Partie composée du pavillon et du conduit auditif. Cette partie de l’oreille contribue à localiser les sons dans notre environnement en plus de créer une légère amplification naturelle.


Oreille moyenne : Composée du tympan et des trois plus petits os du corps humain (marteau, enclume et étrier), son rôle est de transmettre les vibrations sonores à l’oreille interne via la fenêtre ovale.


Oreille interne : Elle joue un double rôle. Elle contient l’organe de l’ouïe ou cochlée, mais également l’organe de l’équilibre ou vestibule. L’organe de l’ouïe transformera les vibrations captées en influx nerveux pour les faire parvenir au cerveau par le nerf auditif.

APDA

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

  • Journée nationale de l'audition